La question des tests sur animaux et des méthodes alternatives

testons nous sur les animaux

La santé et la sécurité des consommateurs sont depuis toujours une priorité absolue du Groupe L’Oréal. La défense de la cause animale l’est tout autant. L'Oréal ne teste aucun de ses produits ni aucun de ses ingrédients sur animaux et est pionnier des méthodes alternatives depuis plus de 30 ans.

L’Oréal réalise une évaluation très rigoureuse de la sécurité de ses produits, fondée sur la Recherche.
Bien avant que les tests sur animaux ne soient une préoccupation réglementaire ou de la société civile, L’Oréal s’est engagé dans de nouvelles méthodes d’évaluation de la sécurité sans recours à l’animal.
Ainsi en véritable pionnier, L'Oréal a reconstruit dès 1979 de la peau humaine en laboratoire pour élaborer des tests de sécurité in vitro, alternatifs à l’animal. Depuis lors, L’Oréal dispose d’un centre Episkin à Lyon (France) et à Shanghai (Chine) où sont produites les peaux reconstruites.
Outre les modèles de peau, L’Oréal dispose d’un grand nombre d’outils d’évaluation prédictive sans recours à l’animal, comme la modélisation moléculaire, les systèmes experts en toxicologie, les techniques d'imagerie et bien d’autres encore.

En 1989, L’Oréal a définitivement arrêté de tester ses produits sur les animaux, soit 14 ans avant que la réglementation ne l'exige. Aujourd’hui, L'Oréal ne teste plus ses ingrédients sur animaux. L’Oréal ne tolère plus aucune exception à cette règle.

Certaines autorités sanitaires peuvent néanmoins décider de conduire elles-mêmes des tests sur animaux pour certains produits cosmétiques, comme c’est encore le cas en Chine.
L’Oréal est l’entreprise la plus engagée depuis plus de 10 ans auprès des autorités et des scientifiques chinois à faire reconnaître les méthodes alternatives et faire évoluer la réglementation cosmétique vers une élimination totale et définitive des tests sur animaux.
Ainsi depuis 2014, certains produits fabriqués et commercialisés en Chine comme les shampoings, les gels douche ou certains produits de maquillage ne sont déjà plus testés sur animaux.

Pour plus d'informations