Les applications de beauté

Les applications accompagnent les utilisateurs dans leur vie de tous les jours et notamment dans leurs choix de consommation. Depuis quelques années, le consommateur dispose d’applications de scan de produits cosmétiques pour obtenir des informations et l’aider à choisir ses produits d’hygiène et de beauté.

Comment fonctionnent ces applications d’analyse d’ingrédients cosmétiques ?

Elles utilisent un scanner pour reconnaître puis analyser le produit ou les ingrédients et s’appuient sur une base de données pour fournir des conseils. Certaines applications reposent sur des bases de données partagées et participatives (comme Open Beauty Facts), tandis que d’autres ont leur propre base de données. Chaque application liée à la composition des cosmétiques fournit, à l’aide d’un algorithme, une appréciation des produits ou de ses ingrédients qui peut prendre la forme d’une note ou d’un code couleur.

applications mobiles

Comment les applications reconnaissent-elles un produit cosmétique ?

Plusieurs éléments sont utilisés tels que :

  • Le code-barres

    Le code-barres du produit (aussi appelé code EAN13) n’a pas la vocation d’identifier les produits cosmétiques. Il vise principalement à donner des informations logistiques au distributeur comme le poids et la taille du produit ou encore les conditions de conservation.
    A noter que la composition des produits cosmétiques peut changer régulièrement, par exemple pour tenir compte de l’évolution de la réglementation. Pour autant, le code-barres d’un produit ne change pas nécessairement. Des formules différentes d’un même produit cosmétique avec un code-barres identique peuvent donc être en vente simultanément.
    Ainsi, le scan d’un produit via le code-barres peut conduire à l’analyse d’un produit différent de celui dont dispose le consommateur et lui attribuer des ingrédients qui ne sont pas présents dans la formule.

  • Les ingrédients

    Il est parfois possible de scanner la liste des ingrédients grâce à un système de reconnaissance graphique qui permet de les identifier ou de renseigner un ingrédient dans le moteur de recherche de l’application.

  • Le nom du produit, de la gamme, ou encore de la marque

    L’utilisateur peut également, sur certaines applications, effectuer une recherche sur la base du nom du produit, de la gamme ou de la marque. A noter que ces noms sont susceptibles de différer en fonction notamment des pays dans lesquels les produits sont commercialisés.

Et si l’application ne reconnaît pas le produit scanné ?

Lorsque l’application ne “reconnaît” pas le produit, c’est que l’information n’est pas disponible dans la base de données utilisée. L'utilisateur peut dans ce cas renseigner les informations (photographie, liste des ingrédients) manuellement. Il appartient alors à l’éditeur de l’application de prendre en compte ou non les informations renseignées.

Les bases de données sont le support des applications

Pour fonctionner, les applications ont recours à des données produits provenant soit de bases de données participatives, soit de bases de données propriétaires.
Open Beauty Facts est la base de données participative la plus utilisée en matière de produits cosmétiques. Elle permet à tout utilisateur d’y contribuer en ajoutant ou modifiant des données de différentes façons : photographie de la liste des ingrédients, saisie manuelle d’ingrédients et de caractéristiques du produit, etc.

applications mobiles

L’avis de L’Oréal sur les applications

Nous avons étudié avec soin les différentes applis cosmétiques pour comprendre leurs méthodologies et les sources employées.
Actuellement, les avis sur ces applis sont essentiellement fondés sur la présence ou l’absence d’ingrédients jugés « indésirables » et ne tiennent pas compte de la concentration des différents ingrédients utilisés. L’évaluation de la sécurité d’un produit cosmétique ne peut être fondée sur la seule présence ou absence de certains ingrédients. Il est capital que les informations utilisées pour élaborer ces applis soient scientifiquement robustes. Par ailleurs, les avis rendus par les différentes applis peuvent être contradictoires pour un même produit.
L’Oréal s’engage à garantir à ses consommateurs une information fiable sur le plan scientifique et sanitaire. C’est pourquoi nous entendons poursuivre et accélérer la mise à disposition auprès de nos consommateurs d’une information qualitative et complète sur nos différents produits et leurs ingrédients. L’Oréal reste profondément ancré sur ses socles fondamentaux que sont la sécurité absolue des consommateurs sur laquelle nous ne transigerons jamais, la qualité et l’efficacité de ses produits et enfin la sincérité des informations communiquées.

 

Pour plus d'informations